Peut-on fabriquer un e-liquide bio soi-même ?

Le DIY ou Do It Yourself se traduit par fabriquer soi-même. Il fait désormais partie du monde de la cigarette électronique. En effet, il est possible actuellement de concevoir son propre e-liquide si on ne souhaite plus utiliser celui qui est proposé sur le marché. C’est une action qui consiste à doser les arômes, à créer un e-liquide unique et à choisir sa base et son taux de nicotine.

Les avantages de fabriquer un e-liquide bio soi-même

Décider de fabriquer un e-liquide bio apporte de multiples avantages. Tout d’abord, on peut faire des économies importantes. Cela devient effectivement moins onéreux plutôt que d’en acheter un qui soit tout fait. Un flacon de 10 ml de DIY peut coûter dans les 2 euros selon les ingrédients utilisés ainsi que le taux de nicotine. Par contre, un liquide tout fait peut coûter aux alentours de 6 euros. Ensuite, on peut aussi profiter de combinaisons variées. De nombreux arômes que l’on peut mélanger entre eux existent pour fabriquer son e-liquide. On peut donc élaborer la recette de son choix: classic, menthe, fruitée ou gourmande. Dans le cas où on n’est pas trop créatif, il est possible d’utiliser un arôme concentré tout fait et qui soit simple à mélanger.

Les éléments utiles pour fabriquer soi-même son e-liquide bio

Pour fabriquer un e-liquide bio, on a besoin de nombreux éléments. Il faudrait par exemple choisir la base qui déterminera la sensation du passage de la vapeur dans la gorge. Ensuite, il faut avoir des boosters de nicotine qui consistent à accroître le taux de nicotine de l’e-liquide. Dans un flacon de 10 ml, un booster nicotine peut contenir jusqu’à 200 mg de nicotine. Après, on a aussi besoin d’arômes concentrés. Il en existe une centaine. On choisit ceux qu’on préfère. Enfin, il ne faut pas oublier les additifs qui permettent de relever le goût de certains arômes, de donner une sensation de fraîcheur et d’arrondir l’e-liquide final.

Quelle base choisir pour son e-liquide ?

Pour fabriquer un e-liquide bio soi-même, il faudrait choisir une base prête à l’emploi qui va constituer 80 à 90 % du mélange. On a le choix entre deux composants qui sont le propylène glycol ou la glycérine végétale. La première base est une excellente conductrice d’arôme. Associée à de la nicotine, elle peut parfaitement restituer la sensation dans la gorge. Il faut seulement noter que vapoter du 100 % PG vous obligera à boire beaucoup d’eau. En ce qui concerne la seconde base, elle produit beaucoup de vapeur et simule parfaitement la fumée de la cigarette traditionnelle.

Zoom sur le nouvel ingrédient des e-liquides : le sel de nicotine
Pourquoi doit-on utiliser des boosters de nicotine pour fabriquer son e-liquide ?